Nous

En chemin pour un nouveau départ

juin 19, 2018

Petit récap pour ceux qui viennent tout juste de se poser sur cette page…

Je m’appelle Ninon, il y a 11 ans j’ai dis oui à un barbu très gentil avec qui j’ai eu trois poisons chéris, j’aime écrire, lire et voler des images qui me semblent être belles et même si je ne suis pas chat, le mois prochain, pour la énième fois, je vais débuter une nouvelle vie.

Depuis janvier, mois qui marque notre retour d’Australie où nous avons vécu 1 an et demi, nous étions en suspens, dans l’attente de savoir où nous allions enfin pouvoir poser nos 10 valises et nos quelques cartons de livres. Ces quelques mois d’hibernation m’ont donné le temps de réfléchir à la façon dont nous allions organiser ce nouveau départ. Moi qui ai tout largué pour partir au bout du monde, je me suis habituée à vivre dans un environnement minimaliste et aujourd’hui, je n’ai ni l’envie de me laisser envahir par des choses futiles, ni celle de dépenser toute mon oseille à meubler un nouveau nid.

Pour tout vous dire, il y a quelques années de cela, j’avais entamé une longue réflexion sur la notion de possession et constaté que nous avions bien plus que ce dont nous avions réellement besoin. J’avais alors commencé à faire le vide, tout d’abord en me débarrassant de tout ce qui était entreposé au grenier, si c’était là, c’est que je n’en avais pas ou plus besoin ! Par la suite, j’avais poursuivi mon chemin en décidant que chaque chose devait être à sa place et petit à petit, j’étais arrivée à avoir une maison bien ordonnée et rangée. Mais en vendant cette grande maison et toutes ses affaires, j’avais constaté que nous avions encore bien trop de choses.

L’Australie a été une étape marquante. Là-bas, nous avons vécu dans 50 mètres carrés à cinq, autant vous dire que l’espace est devenu précieux et ainsi nous avons appris à nous contenter du minimum. Nous avons réalisé qu’avec moins de jouets les enfants redoublaient d’imagination, qu’ils lisaient et dessinaient deux fois plus, que nous sortions plus souvent, au lieu de rester paresser dans un intérieur trop douillet … il nous manquait juste un peu d’espace pour bricoler et jardiner.

En juillet, nous emménagerons dans un espace de 90M2, à cinq c’est amplement suffisant. Nous avons la chance d’avoir trouvé une maison avec un beau jardin pour y cultiver quelques fruits et légumes, avec des fleurs pour les insectes et le plaisir des yeux et de l’herbe pour s’allonger et regarder passer les nuages. Dans ce nouvel espace, nous aimerions pousser encore plus loin nos envies minimalistes et celles d’un retour à l’essentiel, en faisant un maximum de choses par nous même.

Ça passe par quoi, vous demandez-vous ? Par tout un tas de petites choses, en passant de la construction de certains meubles, au jardinage, en mangeant uniquement du fait maison, en ne stockant rien de superflu … Je me suis dit qu’il serait alors intéressant de partager avec vous notre cheminement et l’organisation, l’aménagement de ce nouvel espace.

C’est dans l’air du temps, semble-t’il. En effet, vous êtes nombreux à vous poser les mêmes questions, à chercher un nouveau souffle, à en avoir ras-le-bol de vivre dans une société qui ne donne pas le temps de vivre à ceux qui ne le prenne pas et dans laquelle nous sommes poussés vers de petits plaisirs faciles qui, le temps d’un instant, nous donnent l’impression d’être heureux, d’être maître de notre existence, alors qu’en réalité ils sont furtifs et ne nourrissent pas notre âme. Non seulement, ces substituts ne comblent pas le vide que peut ressentir l’être prisonnier d’un système, mais certains peuvent même nous mettre en danger. Nous mangeons trop, nous buvons trop, nous stressons trop, nous fumons trop, nous ne faisons pas assez d’exercice physique, notre âme devient malade et nos corps aussi…

Je n’ai ni idées, ni savoirs extraordinaires, je ne suis pas guru et c’est un cheminement qui m’a pris du temps, c’est toujours pour moi un exercice de tous les jours, je m’inspire de ma propre expérience de la vie et de celle de mes ancêtres et ce chemin est mien, mais vous y êtes les bienvenus, que ce soit pour y trouver une inspiration, y commencer votre propre réflexion, ou même pour bavarder et échanger avec moi vos petites astuces et vos envies.

En arrivant à la fin de cet article, je réalise que ce n’est pas tout à fait un nouveau départ qui nous attend mais plutôt la continuité de tout ce que nous avons traversé, appris, observé et compris. Et que cette nouvelle page de notre vie devrait nous représenter de manière encore plus fidèle. Avec le temps, nous avons appris à avoir confiance en nos choix, à être en harmonie avec ce et ceux qui nous entourent, à embrasser nos désirs et plus que jamais nous sommes prêts à aller vers l’essentiel et vivre pleinement cette belle vie qui nous est offerte…

 

Le chemin vers le bonheur: gardez votre coeur libre de haine, votre esprit libre de tout souci. Vivre simplement, attendre peu, donner beaucoup. Disperser du soleil, s’oublier soi-même, penser aux autres.
Norman Vincent Peale, pasteur et écrivain américain.

 

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply Marie juin 28, 2018 at 10:35

    Je relis cet article… Et je suis à nouveau touchée… tout comme je l’ai été la première fois… J’ai suivi de très loin votre départ pour l’Australie et votre vie là-bas… Et puis votre retour à vous cinq… Depuis je me demande, what’s next? Et voilà que je découvre que la prochaine étape ressemble à mes propres rêves… Nous sommes nombreux à porter ce rêve de simplicité, de minimalisme, de retour à l’essentiel… Je suis loin derrière: je vous envie un peu d’avoir avancé tant là où je suis embourbée dans mes insécurités et mes peurs… Ce que je lis de ce qui dessine pour vous pour la suite me remplis d’enthousiasme!

  • Reply Fleur Darling juin 29, 2018 at 5:17

    Merci Marie pour ces doux mots, ils arrivent à point nommé, juste au moment où je me demandais si ce blog avait vraiment lieu d’exister .
    Ne m’enviez surtout pas, tout cela est la réflexion d’un long chemin et le vôtre est, j’en suis certaine, tout aussi riche, et surtout … il est vôtre !
    Un pas après l’autre, une journée après l’autre est la meilleure façon d’avancer.
    Ce blog je l’ai créé pour partager mon expérience, une certaine vision de la vie et inspirer, pourquoi pas, de nouvelles idées, mais ma vie est loin d’être un long fleuve tranquille et j’ai moi aussi combattu bien des insécurités et des peurs.
    Tout cela se pense, se considère, se travaille jour après jour, ne soyez pas si dure avec vous même, vous avez des qualités que bien d’autres n’ont pas et un bonheur qui n’appartient qu’à vous, vous le cultivez à votre rythme, voilà tout.
    Au plaisir de vous lire encore.

  • Reply Sophie De Bock juillet 1, 2018 at 2:00

    Merci pour ces lignes qui arrivent aussi au bon moment comme un encouragement à poursuivre ce que j’ai commencé. Deux semaines avant le déménagement, vous m’avez un peu reboostée. Allez, j’éteins cet ordi. et je vais continuer le grand tri. Au plaisir de vous lire encore. 🙂

    • Reply Fleur Darling juillet 5, 2018 at 10:53

      Ah j’en suis bien heureuse ! Triez, triez, même si il est parfois difficile de se débarrasser de certaines choses, car forcément des souvenirs y sont attachés, ce sentiment d’abandon sera vite remplacé par un vent de liberté. Bon courage et je vous souhaite une belle nouvelle aventure !

    Leave a Reply

    error: Content is protected !!